Test : Ryzen 3, la bonne affaire ?

Le quad core à moins de 135 €

0

De véritables quad core dès 110 €. En soit, ce n’est pas nouveau puisqu’AMD avait déjà ce genre d’offre du temps des FX et des Athlon II. Mais cette fois, les CPU AMD sont à la hauteur de l’offre Intel, et la concurrence fait rage.

 

5 mois après l’introduction du premier CPU Ryzen, la gamme AMD est complète. Enfin c’est vite dit puisqu’il faut encore voir ce que donne Threadripper ainsi que les APU, mais le cœur de la gamme est lancé, avec l’introduction ce mois-ci des Ryzen 3. Avec ces puces, AMD propose une alternative encore moins onéreuse aux Ryzen 5 1400 et 1500X, et comme nous allons le voir, on en a pour son argent !

Adieu SMT

Comme on le savait plus ou moins depuis 5 mois, les Ryzen 3 sont des quad core sans SMT. C’est-à-dire 4 cores et autant de threads, exactement comme les Core i5 d’Intel. Et la perte du SMT est donc la seule chose, intrinsèquement parlant, qui les distingue du Ryzen 5 1400.

Comme lui, ils utilisent 8 Mo de cache L3 ainsi que 512 Ko de L2 par core, et comme lui, ils sont basés sur un die Ryzen complet (8 cores, 16 Mo de L3). Mais contrairement aux autres Ryzen quad core et hexa cores, dont certains cores sont désactivés tout en conservant la totalité du cache, les 3 plus petits de la gamme n’exploitent que 8 Mo de L3. Une situation qu’AMD ne commente pas, mais qui leur permet probablement de recycler un peu plus de die partiellement fonctionnels que si tout le cache devait être intact. Cela étant, on ignore la configuration de ce cache. La logique veut que chaque paire de core de chaque module Zeppelin bénéficie d’une demi-partition de L3 (4 Mo). D’après nos mesures en tout cas, rien ne laisse penser que ce ne soit pas le cas.

 Cores/ThreadsCache L2/core (L3)Fréquence de baseFréquence TurboXFRTDPPrix
7 1800X8C/16T512 Ko (16 Mo)3,6 GHz4 GHz+100 MHz95 W500 €
7 1700X8C/16T512 Ko (16 Mo)3,4 GHz3,8 GHz+100 MHz95 W380 €
7 17008C/16T512 Ko (16 Mo)3 GHz3,7 GHz+50 MHz65 W340 €
5 1600X6C/12T512 Ko (16 Mo)3,6 GHz4 GHz+100 MHz95 W270 €
5 16006C/12T512 Ko (16 Mo)3,2 GHz3,6 GHz+100 MHz65 W245 €
5 1500X4C/8T512 Ko (16 Mo)3,5 GHz3,7 GHz+200 MHz65 W200 €
5 14004C/8T512 Ko (8 Mo)3,2 GHz3,4 GHz+50 MHz65 W180 €
3 1300X4C/4T512 Ko (8 Mo)3,5 GHz3,7 GHz+200 MHz65 W~ 135 €
3 12004C/4T512 Ko (8 Mo)3,1 GHz3,4 GHz+50 MHz65 W~ 115 €

135 € et moins

La bonne nouvelle vient du prix, puisqu’AMD a annoncé ces puces à 109 et 129 $. L’expérience nous montre que cela se transforme en 115 et 135 €. Soit une réduction tarifaire de l’ordre de -35 à -40% pour le retrait du SMT. Une pratique similaire à celle d’Intel (Core i5 vs i7) et qui permet donc aux versions sans SMT de s’imposer d’office comme le meilleur compromis performances/prix. Car pour rappel, le SMT sur un quad core procure des gains variant entre 18 et 40% dans les applications (toutes n’en profitent pas toujours de la même manière) mais le gain est plutôt limité en jeu, de l’ordre de 10 à 12% en moyenne pour un quad core.

Les Ryzen 3 prennent place sur le même socket AM4 que les autres, et peuvent employer de la DDR4-2666 en dual channel.

Mais les clients de ce genre de CPU seront plus probablement des joueurs ou des particuliers aux besoins limités que des individus ayant besoin d’une grosse puissance de calcul pour des rendus 3D et des encodages. Vous noterez à ce sujet que nous nous sommes concentrés sur les jeux et la consommation pour ce test, les performances applicatives étant représentées par un indice global, mais nous reviendrons plus en détail sur ce point à l’avenir.

Efficaces en jeu

En jeu justement, les Ryzen 3 se comportent assez bien. La plus grosse perte se situe dans…

Pour retrouver l’intégralité de ce contenu, rendez-vous dans Hardware Mag 90 !  Abonnez-vous !

REJOINDRE LA DISCUSSION

Please enter your comment!
Please enter your name here