Broadcom vise le rachat de Qualcomm

Pour donner naissance au leader incontesté du composant mobile

0
Broadcom

Le monde impitoyable du business nous a habitués aux fréquentes fusions et autres rachats des constructeurs de composants par d’autres. La création de monstres étant, il faut croire, la seule chance de survie dans le monde globalisé dans lequel nous vivons et où tout ce qui est un tant soit peu technologique y est sans cesse moins cher. Broadcom, le spécialiste du chip réseau, chercherait un moyen d’acquérir le géant Qualcomm, n°1 du SoC pour mobile et père des Snapdragon ! Un deal hors du commun à 100 milliards de dollars (ça serait alors un record) qui ferait de la nouvelle entité le leader totalement intouchable du composant mobile.

On se demande bien comment Broadcom, racheté par Avago Technologies en 2015 pour 37 milliards, pourrait être en mesure de se porter acquéreur d’un concurrent aussi imposant que Qualcomm, mais le groupe et ses nombreuses filiales ont accumulé une fortune, notamment grâce aux ventes massives d’iPhone dont elle fournit les composants réseau. De quoi atteindre une valeur en bourse de 111 milliards de dollars en cumulant les différentes filiales ! Les investisseurs semblent y croire puisque l’action des deux entreprises est en hausse depuis vendredi dernier, en particulier celle de Qualcomm qui a bondi pour atteindre une valorisation boursière de l’entreprise de 106 milliards ce midi ! À titre de comparaison, Intel est actuellement valorisé à hauteur de 217 milliards.

REJOINDRE LA DISCUSSION

Please enter your comment!
Please enter your name here