1er regard sur la X399 Aorus Gaming 7

Chère ? Pas tant que ça

0
Gigabyte X399 Aorus Gaming 7

Pour le plaisir des yeux et pour les impatients qui ne peuvent plus attendre le magazine, voici un aperçu de la nouvelle Gigabyte X399 Aorus Gaming 7, la première carte X399 de notre comparatif en préparation.

Impossible pour celui qui a suivi la sortie récente de la plateforme Intel s2066 de ne pas reconnaître ce modèle qui s’inspire beaucoup de la famille X299 de Gigabyte. C’est quasi la sœur jumelle de la X299 Aorus Gaming 7, mais elle se part en plus des radiateurs M.2 de la Gaming 9.

On reconnait également le double radiateur pour l’étage d’alimentation dont une partie est cachée sous le cache I/O, les deux morceaux étant reliés par un caloduc. Le look évolue toutefois sur la nouvelle X399 et, contrairement à ce qu’on pourrait imaginer, ce double radiateur n’est pas éclairé (c’est de l’alu partiellement peint en noir)… mais toutes les autres LED sont présentes : inserts multicolores (LED numériques) sur le cache I/O et le cache audio, LED normales entre les slots de RAM, autour des ports PCI-E et sur le chipset.

Entre les huit slots de DDR4 trône l’imposant socket TR4, une version renommée pour s’accorder avec l’AM4 du socket SP3 à 4096 contacts de la plateforme pro Epyc. Ce dernier requiert d’ailleurs un minimum d’apprentissage afin de monter son CPU comme nous l’avions déjà décrit il y a quelques jours. Ce dernier est relié par 4 lignes PCI-E 3.0 au chipset X399 qui ajoute le support de 20 lignes PCI-E 2.0 (aux 64 lignes gérées par le CPU lui-même !) et 14 SATA (de quoi combiner 8 ports et des slots M.2 sans partage de ressources).

Gigabyte X399 Aorus Gaming 7

L’équipement de cette carte est top niveau, en particulier la carte son immédiatement reconnaissable à ses condensateurs Wima (en rouge) de qualité Hi-Fi et Nichicon (en doré). Le DAC Sabre des X299 n’est en revanche plus au programme, mais le Realtek ALC1220 si bien entouré fait déjà des merveilles.

Gigabyte X399 Aorus Gaming 7

Nos premiers essais sont très concluants, la carte étant performante et stable en toutes circonstances. Le seul petit bémol est un problème que nous avions déjà rencontré avec la MSI X299 Gaming Pro Carbon AC et imputable à Intel ou Microsoft : le pilote Wi-Fi automatiquement installé par Windows 10 fait planter l’OS ! Il faut l’upgrader manuellement.

Certains regretteront l’absence d’équipement atypique comme un contrôleur réseau 10 GbE, mais il faut se dire que la X399 Aorus Gaming 7 sort dans le commerce à 380 € ce qui vis-à-vis des versions X299 et de la concurrence X399 n’est pas si mal placé ! La X299 Aorus Gaming 7 qui n’est pas mieux équipée est à 480 € ! L’Asus Prime X399-A au look bien plus sage est à 400 €. Malgré son tarif premium, cette Gigabyte est pour le moment parmi les cartes Threadripper les plus abordables.

Vous en apprendrez davantage sur la Gigabyte X399 Aorus Gaming 7 et ses concurrentes dans vos prochains numéros de PC Update et Hardware Mag !

REJOINDRE LA DISCUSSION

Please enter your comment!
Please enter your name here